fbpx

Article de Blog

Découvrez nos articles portant sur des sujets variés

La contemplation ”guan” 觀

Le terme guan 觀/观 signifie regarder, observer, contempler. Lorsqu’il a le sens de contemplation, il est étroitement associé au processus méditatif. D’abord repris par les taoïstes, le terme est non seulement employé pour désigner la méditation, comme pour le terme nei guan 内觀 (contemplation intérieure), mais il est aussi le terme servant à désigner temples taoïstes que l’on appel en chinois dao guan 道觀. Par exemple, le célèbre temple des Nuage Blancs situé à Beijing se nomme Bai Yun Guan 白云觀. Ceci les distingue des temples bouddhistes appelés si 寺, tel que le temple de Shaolin par exemple, nommé Shao Lin Si 少林寺. 

C’est ce même caractère qui sera utilisé également pour traduire la pratique méditative bouddhiste du Vipassanā (pāli) ou vipaśyanā (sanskrit), qui désigne dans la « vue profonde » ou « inspection ».

Étymologiquement, la première graphie du caractère illustrait un oiseau avec les yeux grands ouverts. Par ailleurs, la partie gauche du caractère 雚 guàn désigne une cigogne blanche ou une grue. 

 

 

Or, la grue a toujours été un symbole de calme et de longévité dans la culture chinoise. Ce fascinant oiseau est réputé pouvoir se maintenir parfaitement immobile sur une seule jambe pendant de longues heures, comme si elle dormait, quoique parfaitement alerte. C’est aussi un des oiseaux dont l’altitude de vol est parmi les plus élevées. Elle représente l’harmonie du Yin et du Yang. D’ailleurs, plusieurs exercices de Qigong et mouvements d’arts-martiaux taoïstes sont inspirés de la grue. 

Considérant cela, il n’est pas étonnant que le terme guan fut privilégié par les taoïstes, au point de l’utiliser pour désigner leurs lieux de culte. Ceci mais en évidence aussi le fait que le Taoïsme se veut d’abord une sagesse basée sur l’obersvation de la nature. Effectivement, le taoïsme n’est pas la transmission d’une doctrine spécifique, mais plutôt un ensemble de pratique et de techniques pour décoder ou interpréter le dao, la voie de la nature. Ceci explique bien pourquoi les taoïstes sont historiquement à l’origine d’importantes découvertes scientifiques et médicales. 

Laissez un commentaire

Inscrivez-vous à l’Infolettre