fbpx

Qi gong

La méthode du ballon de taiji pour renforcer la santé

La méthode du ballon de Taiji a été développée par le célèbre professeur Pang He Ming, l’une des figures les plus importantes du Qigong moderne, en complément à son système de Qigong des potentiels de l’intelligence (zhineng qigong 智能气功). Elle fut conçue afin de permettre aux étudiants de développer certaines des facultés spécifiques propres à l’entraînement aux arts-martiaux internes telles que la relaxation (song 松), la souplesse (rou 柔), la légèreté (qing 轻), la vivacité (ling 灵) et l’intégralité des mouvements (zheng 整). 

Pourquoi un ballon? 

Pang He Ming

Professeur Pang He Ming qui enseigne la méthode 2 du ballon de Tai-chi

En premier lieu, la forme arrondie du ballon permet de guider les mouvements de manière circulaire. Il épouse en quelque sorte la physionomie du corps, mime la circulation énergétique interne et aide à guider les mouvements. Les mouvements circulaires des membres se combinent à une rotation continuelle et ininterrompue du ballon tenu entre les mains. Ces deux mouvements s’agencent et permettent d’intégrer une façon de bouger qui implique tout le corps dans son ensemble. 

De plus, la légèreté et l’élasticité du ballon rappellent les sensations de Qi (qi gan 气感). Dans les arts-martiaux internes, tel le Taiji quan, on met beaucoup d’emphase sur l’aspect circulaire des mouvements. L’aspect circulaire se retrouve de plusieurs façons, que ce soit dans la force spiralée (luo xuan 螺旋), ou à travers le principe de la continuité des mouvements que l’on appelle «dérouler la soie» (chan si 缠丝). 

Dans le même ordre d’idée, le fait de disposer d’un objet physique dans nos mains permet de rapidement focaliser l’esprit à un endroit. L’attention est déposée sur le ballon. Le ballon est manipulé à l’extérieur du corps et guide les mouvements du Qi à l’intérieur.

Quels sont les bienfaits?

En pratiquant cette technique de manière régulière, les adeptes vont rapidement sentir un renforcement général des membres et du corps généré par le travail des muscles et tendons (jin 筋). Les mouvements ont également pour effet d’activer la circulation du Qi et du sang et induisent un effet régulateur sur les 12 méridiens et 8 merveilleux vaisseaux. 

C’est un excellent complément aux méthodes de Qigong de type thérapeutique ou spirituel, car il permet d’aller chercher les bienfaits des entraînements martiaux, sans avoir à apprendre et à pratiquer tout un système de mouvements complexes associé à un art-martial en particulier. C’est aussi un exercice accessible à tous, peu importe l’âge ou l’état de santé!