Article de Blog

Découvrez nos articles portant sur des sujets variés

Le Qi Xi ou la Saint-Valentin chinoise

Québec Qigong 7 août 2019 0 commentaires 0

Aujourd’hui, 7 août 2019, correspond à la fête de Qi Xi 七夕, jours considérée comme la Saint-Valentin chinoise. Elle a lieu tous les ans, au 7e jours du 7e mois du calendrier lunaire chinois, d’où son nom, Qi Xi qui signifie La nuit du 7. 

Cette fête tire ses origines d’une légende ancienne inspirées d’un phénomène astrologique observable, qui sont les étoiles Véga et Altaïr. La légende raconte une histoire d’amour entre un bouvier, qui représente l’étoile Altaïr et une tisserande, associée à l’étoile Véga.  

‘’Un jeune bouvier appelé Niúláng (牛郎, le bouvier, l’étoile Altaïr) rencontre sur son chemin sept sœurs fées se baignant dans un lac. Encouragé par son compagnon taquin le bœuf, il vole leurs vêtements et attend de voir ce qui va se passer. Les sœurs fées choisissent la plus jeune et la plus belle d’entre elles Zhīnǚ (織女, la tisserande, l’étoile Véga) pour récupérer leurs vêtements. Elle s’exécute, mais comme Niúláng la voit toute nue, elle doit accéder à sa demande en mariage. Elle s’avère une épouse merveilleuse, et Niúláng un bon mari. Ils vivent des moments heureux ensemble. Mais la déesse des cieux découvre qu’un simple mortel a épousé une des jeunes fées. Elle est furieuse. Prenant son épingle à cheveux, la déesse grave une large rivière dans le ciel pour séparer éternellement les deux amoureux, formant ainsi la Voie lactée séparant les étoiles Altaïr et Véga.

Zhīnǚ doit rester éternellement de son côté de la rivière, travaillant tristement sur son métier à tisser, alors que Niúláng la regarde de loin et prend soin de leurs deux enfants (les deux étoiles voisines Beta Aquilae et Gamma Aquilae).

Mais une fois par an, toutes les pies du monde prennent pitié d’eux et volent vers le ciel afin de former un pont (Que Qiao 鵲橋) au-dessus de l’étoile Deneb dans la constellation du Cygne, permettant ainsi aux amoureux d’être ensemble pour une unique nuit, la septième nuit du septième mois. C’est la nuit de qǐqiǎo jié.’’ (source: Wikipédia)

Applications taoïstes

Pour les taoïstes, cette légende symbolise l’union du Yin et du Yang. L’image a été reprise dans la pratique du Qigong. C’est la raison pour laquelle le passage au niveau du palais où l’on recommande de pointer le bout de la langue afin faire communiquer les vaisseaux gouverneur (Du Mai) Yang et conception (Ren Mai) Yin est parfois nommé le ‘’pont de pie’’ (Que Qiao 鹊桥). Selon le taoïsme, le corps est un microcosme à l’image du macrocosme. Ainsi, les cycles circulatoires des énergies Yin et Yang à l’intérieur du corps sont à l’image des cycles à l’oeuvre dans la nature. Le ‘’pont de pie’’ est une étape importante du travail alchimique où l’on cherche à réunir le Yin et le Yang. La légende du bouvier et de la tisserande évoque une union difficile, car on doit traverser une rivière infranchissable (symbolisée par la Voie lactée) et elle ne survient qu’une seule fois par an. Ceci nous rappel tout la patience et l’assiduité que nécessite le travail alchimique. De plus, selon la légende, il s’agit d’un amour très pur et sincère qui nous fera penser à l’état d’esprit nécessaire au cheminement spirituel. Finalement, il est à noter que le ‘’pont de pies’’ est formé par un phénomène naturel. Le pont est créer par les pies qui se positionnent et non pas le fruit d’actions quelconque posées par les amoureux. Ceci n’est pas sans rappeler que le processus alchimique doit survenir naturellement et ne peut être forcé. Nous avons donc là trois vertues taoïstes essentielles au processus alchimique qui sont: la patience, la pureté du coeur et le non-agir.  

Finalement, la légende veut aussi qu’il y est une légère pluie le matin du Qi Xi, qui correspondrait aux pleurs de joies des amoureux. Cette dernière référence, pourrait évoquer les sensations d’extases et de fraîcheur qui surviennent lorsqu’est complétée la réunion du Yin et Yang. 

Nei Jing Tu – Représentation taoïste

On peut comprendre que, comme c’est souvent le cas, les légendes anciennes sont riches de contenu et vont bien au delà d’une simple histoire. Il est possible de s’en inspirer de différentes façon et nous permettent de revivre se liens sacré qui nous unis avec la nature et de nous inspirer dans notre cheminement méditatif et spirituel.   

Laissez un commentaire

Restez informés!