fbpx

Article de Blog

Découvrez nos articles portant sur des sujets variés

L’équinoxe d’automne (Qiu Fen 秋分)

Québec Qigong 23 septembre 2019 2 commentaires 2

L’automne est déjà à nos portes. Effectivement, aujourd’hui le 23 septembre est le jour de l’équinoxe d’automne. Selon le calendrier solaire chinois, qui divise l’année en 24 périodes nommées jieqi 节气, nous sommes à la 16e période, le Qiu Fen 秋分. 

Déjà dans les « Annales des Printemps et Automnes (722-481 av. JC) » on disait: « C’est le jour où le Yin et le Yang sont en équilibre de pouvoir. Ainsi, le jour et la nuit sont de longueur égale, ainsi que le temps froid et le temps chaud ».

Dans notre article précédent sur la fête de la mi-automne (Zhong Qiu Jie), nous avions vu toute l’importance que les Chinois accordent traditionnellement à cette période de transition lente du Yang vers le Yin. 

Selon le cycle des 5 éléments, l’automne est associé à l’élément Métal et son mouvement énergétique correspond au ‘’recueillement’’ (Shou 收), davantage lié au calme, à l’introspection et à l’organisation. On décrit parfois cette période comme une transition de la quantité vers la qualité. C’est donc une étape très importante dans le processus d’entretien du principe vital (Yang Sheng 养生) et nous avons tout avantage à prendre conscience de ce processus pour mieux l’accompagner et le faciliter.

La sagesse et les connaissances de la culture du Yangsheng (Entretien du principe vital) nous offrent plusieurs outils pratiques et théoriques afin d’entretenir sa santé en s’accordant aux changements saisonniers. 

Qigong et méditation

L’automne est la saison du Poumon, associée à la collecte et au recueillement. Le mouvement de l’énergie vitale (Qi) se dirige alors vers le bas et vers l’intérieur. Nous allons donc privilégier des exercices plus internes et méditatifs. À la base de ces exercices, se trouve la respiration profonde abdominale. Cette respiration caractérisée par la poussée du diaphragme vers le bas à l’inspiration exprime très bien ce mouvement de descente et de condensation associé au Qi du Poumon. En plus d’avoir pour effet de masser en profondeur les organes internes, elle permet de collecter et condenser l’énergie vitale dans la région appelée Dantian inférieur, qui agit comme réservoir, selon les adeptes de l’alchimie interne taoïste. 

Il est très important d’accorder cette respiration abdominale avec le fait de ‘’sceller le sphincter anal’’. Effectivement, cette région était anciennement appelé Po Men 魄门, la ‘’porte de l’âme corporelle associée au Poumon’’. Ceci s’explique également du fait que le méridien du Poumon est couplé à celui du Gros Intestin. La tendance du ‘’Po’’ est d’aller vers le bas. Si on pratique la respiration abdominale avec l’intention de cultiver l’énergie, il est important de contracter légèrement vers le haut la région du sphincter anal et du périnée afin d’équilibrer la montée et la descente et éviter que l’énergie ne s’écoule vers le bas.  Cette respiration peut se faire assise, debout ou couché, comme l’illustre cette image: 

Émotion et style de vie

Avec la venue de l’automne, vient généralement une douce mélancolie qui nous invite à l’introspection et l’intériorité. L’émotion associée au Poumon étant la tristesse, il est donc normal de se sentir légèrement plus sensible durant cette période. L’idéal est d’embrasser cette peine avec sérénité en pratiquant le lâcher prise, tel l’arbre qui relâche ses feuilles. Les marches lentes en nature rythmées au bruit des feuilles mortes nous permettront de cultiver l’harmonie et la quiétude pour pleinement apprécier les changements à l’oeuvre dans la nature et à l’intérieur de soi.

Parfois le lâcher prise est une acte plus puissant que se défendre ou s’accrocher

Eckhart Tolle

Diététique et nutrition   

À l’automne, nous allons préférer le thé Wulong (semi-fermenté) au thé vert, pour sa propriété plus neutre, ni trop froide ni trop chaude. 

La saveur associée à l’élément métal est la saveur piquante. Des aliments tels que ail, ciboulette, thym, fenouil, poireau, échalote, gingembre sont à privilégier. De plus, puisque l’énergie décroît et retourne à la terre, nous donnerons une place importante aux légumes racine tels que carotte, betterave, oignon, radis noir ou blanc, raifort, céleri rave, salsifis et navet. 

Finalement, comme l’automne est la saison de la sécheresse, nous voulons nourrir et « humidifier » le Poumon afin de prévenir toux et autres symptômes respiratoires. Dans ce cas, les recettes de gruau (ou porridge) appelées Zhou 粥 en chinois sont tout à fait indiquées. Nous pourrons y ajouter des ingrédients tels que: bulbes de lys, amandes, riz gluant, sorgho, sucre de canne, champignon blanc, igname, millet, poire ou pomme, par exemple.

There are 2 comments on this post

  1. Judy Thai

    Merci pour le blog

    Reply
    1. Québec Qigong

      Toujours un plaisir! Merci à vous!

      Reply

Laissez un commentaire