fbpx

Article de Blog

Découvrez nos articles portant sur des sujets variés

Le massage Tuina, inséparable du Qigong et des arts-martiaux

Olivier Meunier 29 décembre 2019 0 commentaires 0

Le terme Tuina 推拿 signifie littéralement «Pousser et saisir». Il désigne les techniques de massage et les mobilisations manuelles issues de la tradition chinoise. C’est l’une des 5 branches de la médecine chinoise, au même titre que l’acupuncture, la pharmacopée, la diététique et le Qigong. Le Tuina est l’une des plus anciennes formes de massothérapie et constitue en fait la source de la plupart des techniques de massages asiatique. Il est toujours largement pratiqué à travers la Chine aussi bien dans les milieux hospitalier que dans les cliniques privées et salons de massage. C’est une approche très popularisée dans toute l’asie, appréciée tant pour ses applications thérapeutiques (Ex.: traitement des pathologies muscolo-squelitque et de certains troubles internes) que pour ses propriétés prophylactiques (prévention des maladies, relaxation, gestion du stress, etc.).

Le développement du massage Tuina est intimement lié au domaine des arts-martiaux. Effectivement, ces techniques furent développées par des maîtres de gongfu possédant de profondes connaissances du corps humain. Ces praticiens chevronnés possédaient non seulement une compréhension accrue du corps et de sa mécanique, mais la maîtrise personnelle de leur corps, acquise aux termes de longues années de pratique, leur permettaient d’exécuter des manipulations précises et efficaces. De plus, leurs capacités à traiter rapidement et efficacement leurs partenaires ou disciples constituaient un avantage concurrentiel évident. C’est la raison pour laquelle ces techniques étaient souvent seulement réservées aux initiés, transmises à huis clos, et très rarement enseignées publiquement.

C’est pourquoi l’apprentissage du Tuina doit se faire en parallèle avec la pratique du Qigong.  Les exercices de Qigong permettent renforcer le corps, de créer un alignement interne approprié en plus d’avoir un effet régulateur sur les organes internes. C’est cette pratique qui permet de bien intégrer les techniques manuelles, en développant une connexion avec tout le corps, appuyé sur un enracinement solide. C’est précisément de là où émerge la puissance, pour des mouvements sûr et efficace. Ce genre de pratique permet d’éviter les blessures qui sont fréquentes chez les massothérapeutes.

Concrètement parlant, on dit que techniques manuelles doivent prendre leur source dans le Dantian (dantian 丹田) , c’est-à-dire, la région du bassin, des lombaires et des hanches. Ce concept est également utilisé dans Shiatsu et on y fait aussi référence dans d’autres types de massage. Cependant, il importe de préciser que ceci est plus facile à dire qu’à faire. Pour que les mouvements prennent réellement leur source dans le Dantian, il ne suffit pas de le mentionner à répétition, cela prend un entraînement spécifique qui va progressivement modifier notre posture et notre façon de de bouger. 

Pour ce faire, on doit d’abord cultiver l’énergie (qi) au Dantian, cet entraînement ce fera essentiellement au moyen des postures statiques (zhuan zhuang). ces postures aideront aussi à  relâcher (song) les tensions dans le corps pour s’assurer que cette énergie circule librement. Ensuite, nous pourrons mobiliser cette énergie à l’aide de l’intention (Yi) et dès lors pourrons nous émettre la force (jin). Ceci est très différent de la simple force musculaire.

Yi  意 (intention)       →        Qi  气 (énergie)       →       Li  力 (force)

Cet entraînement spécifique permettra non seulement de développer la force interne pour l’efficacité des techniques, mais aussi la capacité d’écoute (ting), qui est aussi un aspect très important de l’entraînement aux arts-martiaux internes, comme le Tai-Chi par exemple. Cette écoute permettra de déceler les tensions, déséquilibres ou faiblesses présentes dans le corps du patient. 

Ainsi, la pratique du Qigong est un pilier fondamentale de la pratique du Tuina, non seulement parce qu’il pose les fondations internes pour l’efficacité des mouvements, mais aussi parce qu’il permet de développer le ressenti et les les capacités d’écoute du thérapeute. 

NOS COURS

Ne manquez nos prochaines formations

Laissez un commentaire

Événements à venir

Restez informés!