fbpx

Article de Blog

Découvrez nos articles portant sur des sujets variés

Le Qigong dans un contexte d’épidémie de Coronavirus

Olivier Meunier 25 février 2020 1 commentaires 5

Dernièrement, le Coronavirus a fait des milliers de victimes de par le monde. En fait, le nouveau Coronavirus 2019-nCoV est apparu dans la ville de Wuhan en Chine, le 31 décembre 2019. En l’espace de 2 jours, l’épidémie s’est étendue de Wuhan vers d’autres grandes villes chinoises (Beijing, Shenzhen, Guangdong, Sichuan, Yunnan, Shanghai…). Très rapidement, ce nouveau virus a généré la panique mondiale. Les Chinois tentent par tous les moyens de vaincre le nouveau Coronavirus. Afin de restreindre et contrôler la propagation du virus, en plus des méthodes modernes connues, la Chine fait aussi appel aux connaissances ancestrales issues de la médecine traditionnelle et du Qigong.

Comprendre et prévenir le Coronavirus 2019-nCoV

D’abord, rappelons quelques faits importants entourant le coronavirus. Les coronavirus forment une famille de virus repérés à l’origine chez l’Homme. Ses symptômes vont du simple rhume à de graves maladies respiratoires. Le nouveau coronavirus 2019-nCoV provoque des infections pulmonaires.

Les infections pulmonaires à coronavirus sont transmissibles par voie aérienne (postillons, toux, crachats…) au cours d’un contact étroit et direct avec une personne atteinte. La maladie ne se transmet pas encore par des objets. Dans les 14 jours après votre retour d’une zone à risque, vérifiez toujours si vous ne présentez pas des symptômes comme la fièvre, la toux ou des difficultés respiratoires. Si c’est le cas, prenez les précautions qu’il faut pour vous protéger vous et votre entourage. 

Si vous êtes malade, il vous est conseillé de porter un masque chirurgical afin d’éviter la propagation de la maladie par voie aérienne. Dans le cas contraire, il est inutile de porter ce type de masque, car son efficacité n’est pas démontrée. Cependant, le lavage régulier des mains est conseillé pour tout le monde.

Pour éviter la propagation de la maladie, les personnes atteintes sont priées de rester chez eux, et de contacter les autorités médicales en signalant les symptômes qu’ils présentent. Il ne faut surtout pas qu’ils se déplacent aux urgences de l’hôpital ou entrent en contact direct avec leur entourage.


 

Les bienfaits du Qigong sur le coronavirus

Il n’existe pas encore de traitement efficace pour vaincre la maladie. Les personnes présentant les symptômes de coronavirus sont généralement dans des états humides et froids. C’est pourquoi certains praticiens chinois ont prescrit la pratique du Ba Duan Jin (Qigong des Huit pièces de brocarts) pour fortifier le corps, réguler les fonctions respiratoires et la circulation sanguine et ainsi améliorer leur aptitude à lutter contre le froid. 

La routine du Ba Duan Jin fait est une méthode de Qigong simple et facile à apprendre. Cette pratique ne nécessite pas d’un espace ou de matériel spécifique, et peut être pratiquée à tout moment. La pratique régulière du Ba Duan Jin aide à :

  • diminuer l’anxiété;
  • améliorer la concentration;
  • améliorer la fonction respiratoire;
  • étirer et assouplir les muscles et tendons;
  • renforcer le corps;
  • et donc, favoriser l’immunité globale.

En ce moment, la Fédération internationale de Qigong (IHQF) est en pleine action pour la lutte contre le coronavirus. Pour cela, un programme nommé le « Longcai Global Health Qigong Time » a été lancé le 14 février. Ce  programme diffuse des démonstrations et enseignements du Ba Duan Jin par des experts et enseignants de renommée internationale. Il est diffusé chaque jour à 10h et 16h (heure de Pékin) et dure environ 15 minutes.

Le Ba Duan Jin, comme son nom l’indique, comporte huit exercices de Qigong qui ont pour effet d’exercer l’ensemble du corps. Parmi les huit mouvements, les mouvements 1 (les paumes supporte le ciel pour régulariser le Triple réchauffeur), 2 (bander l’arc et décocher des flèches à gauche et à droite) et 4 ( regarder vers l’arrière pour écarter les 5 fatigues et 7 malaises) visent plus spécifiquement les poumons et les fonctions respiratoires. 

Dans cette perspective, il peut être intéressant de mettre davantage l’emphase sur ces trois exercices. Cependant, pour de meilleurs résultats, il est conseillé de pratiquer l’ensemble de la routine car celle-ci forme un tout qui travaille l’ensemble du corps de manière globale. 

Bref, le Ba Duan Jin est un Qigong simple et facile à intégrer dans son quotidien. Il s’insère parmi tant de moyens à mettre en pratique afin de favoriser un mode de vie sain et diminuer les risques de maladies.

One Comment

  1. Christine

    Je pratique le qi gong et le tai chi quang depuis 30 ans, c’est une médecine à part entière .. nos ancêtres avaient la connaissance .
    Merci pour cet article

    Reply

Laissez un commentaire